Epilogue au Cinq Chants

Epilogue Aux Cinq Chants

 

Louanges

 

Louanges à la majesté du Nom Arunachala !

Louanges à ce quintuple chant !

Louanges aux Pieds du noble Ramana !

Louanges à ses bhaktas

au pur comportement qui prennent

refuge à ses Pieds !

 

« Qui est ce Ramana à Arunachala ? »

ArunâchalaRamana est le Soi suprême,

la conscience qui se réjouit

au centre du lotus-du-cœur

de tous les jivas - de Vishnu

et de tous les autres !

Quand le mental, fondant d'amour,

se joint au Cœur,

l'Œil de la connaissance s'ouvre,

la vérité de l'Espace-Cœur

est ouvertement révélée[1] !             

 

Ramana composa la strophe ci-dessus en malayalam, en réponse à Amritanatha Yati, un bhakta  qui désirait savoir qui est ce Ramana à Arunachala et qui avait exprimé sa question dans une strophe. Ramana composa cette strophe en malayalam en réponse. Plus tard il la recomposa en tamoul, qui fut incorporée en finale aux Cinq Chants.

 

 

  

 



[1] Velli : sans aucun doute et sans limite.